Psychogénéalogie

Qu’est-ce que la psychogénéalogie ?

Il se peut que, malgré tout le travail thérapeutique déjà initié, des blocages, maladies ou autres blessures karmiques persistent. Des émotions qui ne vous appartiennent pas, que vous ne comprenez pas, peuvent se manifester régulièrement, à des dates redondantes. Il y a de fortes chances pour qu’elles appartiennent à vos ancêtres qui n’ont pas réussi à les « digérer ». Elles se sont enkystées dans votre arbre généalogique et resurgissent dans une branche proche de vous ou sur vous-même.

La construction d’une personne se fait sur plusieurs générations et souvent nous héritons des traumas de toute notre lignée. La particularité du travail transgénérationnel consiste à être une clinique qui se fonde sur le trauma (évènement) et le traumatisme (impossibilité psychique de le dépasser).

Le travail transgénérationnel permet de guérir les blessures de l’âme, d’établir des passerelles entre notre inconscient et notre conscient.

Quels sont les bénéfices de ce travail ?

La personne qui travaille sur son arbre se transforme. Elle apporte de la lumière sur ces ancêtres, ils sont entendus pendant tout le temps de ce travail thérapeutique.

Ensemble, petit à petit, nous élaborons des hypothèses, trouvons des ressemblances, des coïncidences, des secrets de famille se révèlent… Le temps consacré à ces recherches est de l’ordre du processus thérapeutique. Nous donnons du temps à nos ancêtres en souffrance. Nous les questionnons avec différents outils et leur redonnons la parole ainsi que leur place dans l’arbre.

Au début, le travail de construction de l’arbre peut être rapide puis ralentir, voire s’arrêter car cela « brasse » trop la personne. L’inconscient attend que vous soyez prêt à « entendre » avant de continuer. Construire son arbre est un processus de mise à distance. On extériorise un espace intérieur pour couper les liens toxiques. Le thérapeute est un passeur.

Exemple de signes qui montre que l’arbre ne va pas bien : émigration, fous, personnes atteintes du spectre autistique, morts violentes ou morts trop jeunes…

Une autre approche consiste à partir des douleurs et de leur emplacement sur le corps par le biais de la latéralisation (gauche/père et droite/mère) mais aussi grâce aux organes touchés.

Tout au long de ce travail, nous nous appuyons sur les actes originaux (naissances, décès, mariages…), les écrits, photos, récits de famille, les rêves et les dessins.

Autres méthodes et techniques pour aller plus loin

Une fois le travail fini, il est possible d’engrammer les changements dans le corps grâce au REIKI entre autres.

L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing), les bonshommes allumettes, les rituels, le psychodrame, les constellations familiales et systémiques sont également des techniques très intéressantes pour continuer de libérer les derniers blocages.

La psychophanie est une autre technique pour entrer en contact avec un ancêtre quand nous n’arrivons pas à obtenir certaines informations de manière officielle. Il s’agit de la mise à jour de l’âme. Issue de la communication facilitée – un peu comme la communication intuitive décrite sur ce site – cette méthode a été mise au point en Australie en 1980. Elle a pour but d’entrer en communication avec les mémoires profondes.

L’enfant, pendant la phase « originaire », a « téléchargé » le conscient et l’inconscient de ses parents. Grâce à cette technique on entre en contact avec elle par le biais du thérapeute.

Comment se déroule une séance de psychophanie ?

Le consultant pose la main sur le bras du thérapeute qui lui, a les mains posées sur le clavier (il donne symboliquement son accord). Le consultant choisi l’ancêtre qu’il veut questionner et lui pose des questions pendant que le thérapeute tape sur le clavier ce qui lui vient comme information.

Un travail transgénérationnel s’étale dans le temps et nécessite plusieurs rendez-vous.

La 1ère séance est une rencontre, une discussion, un partage qui dure environ 1h30. Les séances suivantes qui seront fixées en fonction de votre rythme, durent 1h environ.

Tout au long de mon accompagnement, je peux m’appuyer sur les différents outils et techniques mis à ma disposition pour vous aider à avancer et à libérer des blocages persistants.

Séances en cabinet.

Tarifs pour les séances

50 € pour la 1ère séance (durée 1h00)

45 € les séances suivantes (durée 45 min)

60 € pour une séance de REIKI

Me contacter pour prendre RDV